Richard Coeur de Lion > Richard et les Monts de Châlus > Les grands sites historiques > Les forteresses de Châlus Maulmont et Châlus Chabrol

Les forteresses de Châlus Chabrol et Châlus Maulmont

Château de Châlus Chabrol : tour ronde et corps de logis
Château de Châlus Chabrol : tour ronde et corps de logis (photo Office de tourisme des Monts de Châlus)

Châlus-Chabrol est l’un des principaux châteaux du territoire des Monts de Châlus, et certainement le plus emblématique. Il est situé sur la rive gauche de la Tardoire et est à l’origine du bourg de Châlus. Il prend place sur un éperon rocheux qui domine de très anciennes voies commerciales.

Le premier château-fort fut construit au XIème siècle par les Chabrol, une lignée de seigneurs locaux. Le château devint le centre d’une châtellenie à l’intérieur de la vicomté de Limoges. A l’origine, le castrum englobait les demeures d’une dizaine de petites lignées de chevaliers. A cette époque, les châteaux en Limousin étaient souvent des ensembles de demeures fortifiées appartenant à diverses lignées de chevaliers et de seigneurs. Souvent, ces châteaux étaient dirigés en coseigneurie.

Le château de Châlus Chabrol connut un certain nombre de sièges dont celui de 1199. Il conduisit Richard Cœur de lion à combattre en Limousin, contre les vicomtes de Limoges. Son armée mit le siège devant le château. Venant inspecter les installations, le roi fut touché par un carreau d’arbalète probablement tiré par un chevalier limousin nommé Pierre Basile. Le roi mourut de sa blessure.

A cette époque, le château devait être très différent d’aujourd’hui. Il reste seulement quelques traces du château des XIème et XIIème siècle. Parmi elles, on remarque les vestiges de la chapelle Notre Dame, annexe de la paroisse de Pageas dès le XIème siècle. Un certain nombre de tours et autres bâtiments devaient également s’y trouver, mais ont disparu aujourd’hui. Le trait ayant mis fin à la vie de Richard Cœur de Lion fut probablement tiré de l'un de ces édifices disparus  .


Les vestiges actuels, notamment la grande tour ronde, remontent au XIIIème siècle, alors que le château avait été rebâti selon les dernières innovations architecturales. La tour ronde au centre peut être datée du début du XIIIème siècle, soit juste après la mort de Richard Coeur de Lion. Elle était probablement le symbole de la puissance des vicomtes de Limoges et de leur domination sur la châtellenie de Châlus. Plus tard, le château connut un nouveau siège en 1265, mené par Bozon de Bourdeilles, contre Adémar de Maulmont qui le tenait au nom du vicomte de Limoges. Adémar fut tué lors de la prise du château. Après avoir acquis un dédommagement pour le meurtre de son frère et les droits sur la seigneurie de Châlus, Géraud de Maulmont devint le propriétaire du château.

Ce puissant personnage, proche des vicomtes de Limoges et des rois de France, fut également à l’origine de Châlucet haut situé sur la commune de Solignac où l’on peut admiter l’importance du château qu’il y fit construire. A Châlus, il entreprit de nombreux travaux, dont la construction d’un second château, Châlus-Maulmont, où il reçut Marie de Comborn, ou Marie de Limoges. Elle était récemment devenue vicomtesse de Limoges, en partie grâce au soutien de Géraud de Maulmont qui était l’un de ses principaux alliés. Il entreprit également une reconstruction de Châlus Chabrol, en particulier le corps de logis de l’angle Sud Ouest. Une partie est encore visible, avec les restes d'une tour circulaire et une baie géminée percée dans le mur Sud.

Corps de logis de Châlus Maulmont
Corps de logis de Châlus Maulmont (photo Office de tourisme des Monts de Châlus)

C’est également Géraud de Maulmont qui fit constuire un second château sur l’autre rive de la Tardoire. Châlus Maulmont était, à l’origine, composé d’un grand corps de logis rectangulaire, flanqué de deux tours rondes diagonalement opposées. Le grand corps de logis au centre devait à l’origine servir de lieu d’habitation pour les seigneurs de Maulmont. Dans les faits, il s’agissait probablement davantage d’un lieu de garnison que d’un lieu d’habitation, les seigneurs de Châlus lui préférant Châlus Chabrol. Le tout était entouré par une chapelle et une enceinte dont on peut voir des traces dans les habitations modernes alentours.

En 1307, l’héritage de la famille de Maulmont fut contesté. Le roi de France Philippe le Bel échangea les deux châteaux aux héritiers des Maulmont. Il en fit don à son conseiller Henri de Sully. A la fin du XIVème siècle, les deux places tombèrent sous la domination des La Trémoille, puis enfin, des Albret, également vicomtes de Limoges, qui y résidèrent en partie durant le XVème siècle. Au XVIème siècle, elles devinrent la propriété des Bourbon-Busset. Ce sont eux, puis une de leur branche cadette, les Bourbon-Châlus, qui furent les seigneurs de Châlus jusqu’à la Révolution. Ils aménagèrent le château de Châlus Chabrol en y faisant construire un corps de logis supplémentaire et plus conforme à la période, après que l’ancien château médiéval ait été en partie détruit durant les guerres de religion.

Pendant la Révolution, les deux châteaux connurent à nouveau de nombreuses destructions. Au XIXème siècle, Châlus Maulmont servit de prison. Pendant le XXème siècle, le château de Châlus Maulmont se dégrada. Le toit du grand corps de logis s’effondra dans les années 1920, et le haut de la dernière tour en 1994. Dans les années 1980, Châlus Maulmont est redevenu la propriété de la famille de Maulmont qui tente de le restaurer.

Le château de Châlus Chabrol, quand à lui, se visite pendant la période estivale.

Visites

Le château de Châlus Chabrol se visite.

Ouvert du 1er juillet au 31 août, tous les jours sauf le lundi de 10h30 à 12h et de 14h30 à 18h.

Ouvert du 1er avril au 30 mai sur réservation pour les groupes.

Ouvert pour les journées du patrimoine.

Tarifs : 3€ visite libre – 5€ visite commentée (mardi, jeudi et samedi) - gratuit pour -12 ans et personnes handicapées sur présentation de la carte.

Renseignements: Mairie de Châlus au 05 55 31 88 88 ou Office de tourisme des Monts de Châlus au 09 60 07 30 07.