Le château de Montbrun

Château de Montbrun, vu depuis le Sud Ouest
Château de Montbrun, vu depuis le Sud Ouest (photo Office de tourisme des Monts de Châlus)

   Le château de Montbrun est l’un des plus connus des Monts de Châlus et même du Limousin pour son remarquable état de conservation extérieur. En effet, situé sur la commune de Dournazac, et surplombant un étang, restes des anciennes douves, il correspond à l’image traditionnelle que l’on se fait d’un château fort médiéval. A l’exception de la tour carrée au centre, il ne date pourtant que du XVème siècle, la fin du Moyen Age. Le site est cependant bien plus ancien et a connu de nombreuses vicissitudes au cours de son existence.

    La première trace de fortifications est la motte castrale qui se trouve juste à côté du château actuel. Son installation fut liée à la lignée des « Brun » qui semblent avoir été proches des Chabrol de Châlus. La motte était probablement surmontée d’une tour en bois. Bâti dans un fond de vallon, les marais alentour lui servaient de douves naturelles. Ces premiers châteaux, dits « à motte » apparurent vers le Xème siècle et étaient les demeures et le symbole du pouvoir des petits seigneurs féodaux. Celle de Montbrun remonte probablement au XIème ou au XIIème siècle.

   C’est au XIIème siècle que le castrum de Montbrun s'établit et s'agrandit. Aymeric Brun, seigneur des lieux, qui fonda également le prieuré d’Altavaux en 1180, joua probablement un grand rôle dans cette édification. De ce château, il ne reste que la grande tour rectangulaire, appelée « le Grand Jacques ». Elle n’était probablement pas la seule de ce type et n’était peut-être même pas la tour principale du château originel. Au moment où Richard Cœur de Lion assiégea Châlus Chabrol, l’un des défenseurs se nommait Pierre Brun, peut-être lié à la famille de Montbrun. Il était présent lorsque Richard fut mortellement blessé.


Le « Grand Jacques », tour des  XII-XIIIème siècle
Le « Grand Jacques », tour des XII-XIIIème siècle (photo Office de tourisme des Monts de Châlus)

    A la mort d’Aymeric Brun au début du XIIIème siècle, les Bruns se divisèrent en plusieurs lignées qui dominaient la châtellenie en coseigneurie. Ils entretinrent un certain nombre de chevaliers attachés à leur maison, et qui établirent probablement leur demeure dans l’enceinte du castrum de Montbrun. Les ruines de l’un de ces hôtels de chevalier est encore visible au Nord du château actuel. Une enceinte beaucoup plus grande englobait alors ces édifices, notamment une chapelle dont il reste les ruines derrière le château actuel. Aux XIIIème et XIVème siècle, Montbrun était également flanqué par un petit bourg dont il reste très peu de traces.

    Après s’être liée aux Pompadour, la lignée des Brun se fit appeler « de Montbrun », et ses membres gagnèrent de l’influence, notamment par l’intermédiaire de fonctions ecclésiastiques prestigieuses. Ainsi, à la fin du XVème siècle, le château fut rebâti par Pierre de Montbrun, évêque de Limoges, sous sa forme actuelle. Les membres de sa famille y résidèrent lors des siècles suivants. Par la suite, le château passa à d’autres lignées jusqu’à la Révolution, pendant laquelle il fut dévasté.

   Le château actuel fut ainsi bâti à la fin du Moyen Age. L’apparition progressive des armes à feu, bombardes et canons, avait alors profondément bouleversé les techniques de siège et de défense. Les châteaux, qui autrefois étaient composés de larges enceintes, s’étaient ramassés sur eux-mêmes, adoptant  la forme d’un grand corps de logis renforcé de tours, comme à Montbrun.

    Les hauts murs remplacèrent les courtines et les chemins de rondes. Les tours, rondes et trapues, vinrent renforcer les angles. L’aspect résidentiel du château devint également plus important que son aspect défensif. C’est pourquoi l’on peut voir de nombreuses fenêtres percées dans les murs au XVIème siècle.

Visites

Le château de Montbrun se visite.

Visites guidées (français & anglais) tous les dimanches et jours fériés à partir du 26 mars 2017.

Ouvert tous les jours en juillet-août.

Ouvert en septembre du jeudi au dimanche. Visites à 14h, 15h30 et 17h.

D'octobre à mars: uniquement sur réservation pour groupes minimum 4 adultes.

Tarifs: adulte 10€ - enfant 5€.

Réservations au 06 83 07 96 68 - Renseignements OT au 09 60 07 30 07